Le guide de votre bien-être à domicile

Apithérapie

Actualités

Apithérapie : se faire piquer par les abeilles pour rester en meilleure santé

Pourquoi se fait-on piquer par les abeilles ? Parce que le venin d'abeille contient certains agents anti-inflammatoires, dont la mélittine et l'adolapine. La première est par exemple connue pour être cent fois plus puissante que l'hydrocortisone et pour stimuler le cortisol (une hormone qui agit comme anti-inflammatoire). De plus, ces composants stimulent et renforcent le système immunitaire et aident à détoxiquer l'organisme. Le venin d'abeille est ainsi un très bon allié pour aider à la cicatrisation mais aussi pour lutter contre les arthrites chroniques, les affections rhumatismales, et les maladies inflammatoires, notamment les tendinites et la sclérose en plaques.

Côté pratique, les allergiques et âmes sensibles devront s'abstenir. La méthode traditionnelle consiste ainsi à déposer une à une des abeilles vivantes sur la peau de la personne souffrante généralement sur la zone douloureuse ou des points d'acupuncture. Dès que l'abeille pique, elle est retirée et meurt dans les heures qui suivent. Heureusement, les techniques ont évolué et aujourd'hui, il est possible d'extraire le venin de la butineuse sans la tuer. Certains praticiens proposeront ainsi la piqure via une seringue, ou choisiront carrément d'autres voies d'administration avec du venin sous forme de lotion, crème, comprimés ou gouttes.

Le venin d’abeille est aussi considéré comme la nouvelle anti-ride qui fait le buzz en outre-Atlantique. En effet, la mélittine permettrait de stimuler la production de collagène et d'augmenter le flux sanguin.